La Jaguar F-TYPE continue ses tests pour le projet Bloodhound

Vendredi, Jaguar et Andy Green, commandant d’escadre de la RAF et détenteur du record du monde de vitesse terrestre, ont effectué des tests de parachute à grande vitesse dans le cadre du soutien technique de Jaguar à cette aventure d’ingénierie unique : créer une voiture capable de couvrir 1 mile (1,6km) en 3,6 secondes seulement.

Des essais en avant-première sur une Jaguar F-Type R Coupé

La voiture, propulsée par un réacteur et une fusée, a pour objectif de dépasser le record actuel de 1227,986 km/h avant d’aller chercher les 1000mph (1609 km/h). Elle est dotée de plusieurs systèmes de freinage dont des freins aérodynamiques (des ‘portes’ montées sur le côté de la voiture qui s’ouvrent pour augmenter la trainée aérodynamique) et des freins à disque (utilisés pour ralentir à partir de 320 km/h). De plus, le conducteur dispose de deux parachutes pour assurer que le véhicule de 135.000ch de poussée ralentisse avant la fin de la piste de 19km du Hakskeen Pan en Afrique du Sud.

S’arrêter rapidement et en gardant le contrôle est aussi important qu’aller vite pour établir le record. Après le premier trajet, Andy doit amener la Bloodhound SSC exactement devant l’équipe qui préparera la voiture pour le trajet de retour dans la direction opposée. Ceci doit être effectué en moins d’une heure. Lors de la tentative de record de 1997, l’équipe de Thrust SSC a manqué le record de moins d’une minute parce que le demi-tour a pris plus de temps que prévu.

Pour tester ce système avant le premier essai de la voiture supersonique en novembre prochain, Jaguar, l’un des partenaires techniques du projet, l’a monté sur une Jaguar F-TYPE R Coupé et a roulé sur une ancienne piste militaire à plus de 290km/h avant d’ouvrir le parachute.

Les aptitudes dynamiques de la Jaguar F-Type mises à contribution

Le test a eu lieu sur l’ancienne base RAF de Bentwaters, dans le Suffolk à l’aide d’une Jaguar F-TYPE R Coupé dotée d’une vitre arrière modifiée et de supports structurels à travers lesquels les poches des parachutes en forme de goutte d’eau était montées directement sur le châssis de la voiture.

Green a ouvert le parachute à l’aide d’un bouton dans l’habitacle, soumettant ainsi immédiatement la Jaguar F-TYPE à une trainée aérodynamique équivalente à une tonne qui a dramatiquement ralenti la voiture avant que Green ne la contrôle jusqu’à l’arrêt complet.

La stabilité de la Jaguar F-TYPE Coupé et ses aptitudes dynamiques – elle atteint les 100km/h en 4,1 secondes seulement – ont permis de mener à bien ce test vital pour l’équipe de la Bloodhound SSC et SES, les spécialistes des parachutes de la Bloodhound, de façon encadrée et sûre sans utiliser la voiture supersonique.

Ce test, le deuxième effectué par Jaguar pour le projet, après un test de communication avec une Jaguar F-TYPE R Coupé AWD (à transmission intégrale) en Afrique du Sud l’année dernière, a aussi validé le design du parachute stabilisateur, petit parachute qui se déploie, gonfle et tire le parachute principal.

jaguar-ftype-bloodhound-ssc-1 jaguar-ftype-bloodhound-ssc-2 jaguar-ftype-bloodhound-ssc-3 jaguar-ftype-bloodhound-ssc-4 jaguar-ftype-bloodhound-ssc-6 jaguar-ftype-bloodhound-ssc-7La Jaguar F-TYPE continue ses tests pour le projet Bloodhound

Mapauto – Jaguar Côte d’Azur

Suivez-nous

On est connectés!

L'Application pour votre Smartphone

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×