Jaguar C-X16 : Incarnation de la marque

« Le C-X16 incarne clairement notre vision de la voiture de sport Jaguar du 21ème siècle. Il concentre toutes les valeurs cardinales de la marque, à travers son design éminemment sensuel, son agilité féline et ses performances hors norme, tout en associant ces qualités à des caractéristiques telles que nous avons en main tous les atouts nécessaires pour créer les voitures de sport durables de demain. » Adrian Hallmark, directeur international de la marque, Jaguar Cars

Le concept Jaguar C-X16 annonce clairement la future orientation stylistique de Jaguar tout en levant le voile sur ses technologies de demain.

Avec son moteur à l’avant et sa transmission aux roues arrière, le C-X16 reprend l’architecture classique des modèles Jaguar de ces dernières décennies, et la réactualise pour le 21ème siècle en un groupe propulseur hybride hautement performant, offrant une répartition de poids parfaitement homogène.

Ultime interprétation de la philosophie de Jaguar axée sur la « redéfinition de la performance », ce système s’articule autour d’un moteur V6 prototype tout en alliage suralimenté par compresseur. D’une cylindrée de 3,0 litres, il développe une puissance de 380 ch (280 kW) pour un couple de 450 Nm grâce à sa conception résolument innovante. Ce V6 est assisté d’un moteur électrique développant 70 kW (soit l’équivalent de 95 ch) pour un couple de 235 Nm, que le conducteur peut solliciter en appuyant sur un bouton prévu à cet effet au volant.

Couplé à une boîte de vitesses à huit rapports et implanté dans un châssis en aluminium allégé, ce groupe propulseur permet au C-X16 d’abattre le 0 à 100 km/h en 4,4 secondes et d’atteindre la vitesse maximum de 300 km/h tout en affichant une consommation de seulement 6,9 l/100 km et un taux de rejets de CO2 de 165 g/km.

La carrosserie en aluminium enveloppe littéralement cette mécanique d’exception afin de distiller toute la quintessence de l’esprit sportif des voitures Jaguar, et traduit parallèlement l’évolution d’un langage stylistique déjà maintes fois mis à l’honneur. Avec ses lignes maîtresses étirées au maximum vers l’arrière depuis le point focal que constitue la calandre, et ses roues rejetées aux quatre angles, ce concept affiche une silhouette aux lignes tendues, taillée pour l’action, revendiquant ainsi clairement son appartenance à la marque Jaguar.

L’intérieur recèle nombre de technologies d’avant-garde telles que des sélecteurs rotatifs multifonctions. Ceux-ci intègrent des écrans OLED miniatures capables de se reconfigurer pour gérer les différentes fonctions pouvant être exécutées via ces commandes, chacune d’elles étant conçue pour garantir une parfaite adéquation entre les besoins d’une voiture de sport et la commodité requise au quotidien.

La parfaite intégration des smartphones à bord de ce concept, via la fonction « Connect and View » (se connecter et visualiser), en est une brillante illustration. Ainsi, l’écran tactile central se reconfigure pour simuler l’écran d’un téléphone connecté. L’écran central hérite en outre d’une interface tactile par effleurement de seconde génération associée à des touches de raccourci permettant d’accéder aux fonctions des principaux menus.

L’habitacle est habillé du cuir le plus fin et suédine. Comme toute Jaguar digne de ce nom, ce concept fait appel aux matériaux les plus nobles, les principales surfaces exposées au toucher se composant d’un mélange d’aluminium anodisé, d’inserts noir piano du plus bel effet, de chrome noir et de fibres de carbone visant à souligner l’esprit de performance de la voiture. Les sièges baquets à réglage manuel sont constitués de matériaux composites allégés et intègrent une structure centrale en fibres de carbone destinée à renforcer leur rigidité et à garantir un meilleur maintien à leurs occupants.

LA PERFORMANCE SELON JAGUAR

« Le C-X16 puise son inspiration dans les qualités sportives des modèles de la marque et dans les travaux de recherche de pointe que nous menons actuellement dans le domaine des technologies de propulsion. Il en résulte une voiture aux caractéristiques d’exception qui impressionne tant du point de vue émotionnel que rationnel. » Adrian Hallmark, directeur international de la marque, Jaguar Cars

Le concept de super GT C-X75 de Jaguar annonçait, avec son groupe propulseur hybride à autonomie étendue, une évolution majeure dans le domaine des voitures hautes performances. Aujourd’hui, avec le C-X16, Jaguar explore un nouvel axe de recherche dans le cadre de la mission qu’il s’est fixée, à savoir développer et mettre en production des technologies de propulsion durables.

La philosophie de performance développée par Jaguar repose principalement sur son programme d’architecture évoluée en aluminium axé sur les questions d’agilité, de rapport poids-puissance et les avantages du développement durable. Le projet Limo Green, développé en collaboration avec le Technology Strategy Board, associait cette architecture innovante à un groupe propulseur hybride expérimental qui fut encore optimisé sur le concept C-X75.

vec le C-X16, Jaguar franchit donc une nouvelle étape et dote son concept de technologies hybrides existantes visant à rehausser tant son expérience de conduite que ses qualités environnementales.

TRANSMISSION HYBRIDE

Le C-X16 préfigure la manière dont les Jaguar de demain réussiront à développer leur puissance dans un total respect de l’environnement. Ce concept est animé par un groupe propulseur hybride expérimental dérivé du système KERS développé pour la Formule 1, lequel associe un moteur V6 tout en alliage à un moteur électrique destiné à apporter un surcroît de performances.

Ce prototype de système hybride haute performance poursuit un triple objectif : augmenter encore la puissance déjà prodigieuse du moteur V6 par le biais de la fonction « Push to Pass » activable à la demande ; réduire la consommation de carburant ; et permettre au C-X16 de se transformer en un véhicule électrique parfaitement propre capable de rouler à une vitesse de 80 km/h.

Système Stop/Start intelligent

Les concepteurs de ce système sont partis de la transmission à huit rapports de Jaguar dotée du système Start/Stop intelligent, qui a été largement plébiscité lors de son lancement sur la berline XF il y a quelques mois. Ce dispositif est capable de couper le moteur seulement 300 millisecondes après l’arrêt de la voiture. Il fait appel à un démarreur à double solénoïde (TSS) qui réussit à redémarrer le moteur dans l’intervalle de temps nécessaire au conducteur pour faire passer son pied de la pédale de frein à celle d’accélérateur. Il permet donc un redémarrage du moteur nettement plus rapide tout en offrant un fonctionnement parfaitement transparent et des performances largement supérieures à celles de tous ses principaux concurrents du marché. En outre, c’est la première fois qu’un tel système est monté sur un moteur suralimenté par compresseur.

Récupération de l’énergie

Le système Start/Stop du C-X16 offre une fonctionnalité étendue dans la mesure où il est relié à un alterno-démarreur intégré à la transmission, formant un seul et même élément avec la boîte de vitesses. Il est alimenté par un bloc de batteries lithium-ion d’1,6 kWh monté derrière les sièges pour une répartition idéale du poids.

Jaguar fait appel à un système de récupération de l’énergie cinétique (KERS), du type de celui développé pour le monde extrêmement exigeant de la Formule 1. Le bloc de batteries est principalement mis en charge par un système électro-hydraulique de récupération de l’énergie au freinage monté sur le train arrière.

Performance à la demande

Un graphique affiché au tableau de bord indique à quel moment le surcroît de performances apporté par le moteur électrique peut être pleinement exploité. Une fois le bloc de batteries chargé, le bouton « Push to Pass » monté au volant permet de profiter, pendant 10 secondes au maximum, de toute la puissance (70 kW – soit l’équivalent de 95 ch) et du couple (235 Nm) supplémentaires fournis par le moteur électrique. Du fait du temps de réaction instantané du moteur électrique, cette puissance se révèle immédiatement disponible. La batterie est constamment et automatiquement rechargée, l’ensemble du système étant surveillé et contrôlé par un dispositif spécialement prévu à cet effet baptisé Hybrid Vehicle Supervisory Controller.

Le bloc de batteries comme le moteur électrique qui équipent le C-X16 sont refroidis par eau afin d’éviter toute perte de performances lors de l’échauffement de ces systèmes en conduite enlevée. En outre, l’électronique évoluée est alimentée en air frais par le système de climatisation, dont le compresseur est à commande électrique au lieu d’être entraîné par le moteur, le risque de pertes étant ainsi réduit. Le système hybride est positionné au niveau de l’empattement de la voiture afin de contribuer à une meilleure répartition de son poids et lui garantir un maximum d’agilité en réduisant le moment d’inertie polaire.

V6 SURALIMENTE PAR COMPRESSEUR

D’une cylindrée de 3,0 litres, le moteur V6 suralimenté par compresseur en position avant développe une puissance de 380 ch (280 kW) pour un couple de 450 Nm. Ce groupe propulseur, qui se veut une évolution modulaire du moteur Jaguar AJ-V8 maintes fois primé, annonce une nouvelle génération de moteurs à essence à combustion interne, à la fois puissants et à haut rendement énergétique.

Ce nouveau V6 est doté de la même architecture en aluminium allégé que le huit cylindres. Son bloc moulé sous haute pression se caractérise par des chapeaux de palier de ligne d’arbre ancrés par quatre vis pour une robustesse et un raffinement encore supérieurs. Les culasses à quatre soupapes par cylindre et quatre arbres à cames sont réalisées à partir d’aluminium recyclé afin de réduire l’impact environnement inhérent à leur production.

Ce V6, dont la course et l’alésage ont été optimisés, hérite d’un système d’injection directe de deuxième génération offrant un taux de compression de 10,5/1. La dérivation électronique revue et corrigée du compresseur volumétrique Twin-Vortex de type Roots de sixième génération permet un contrôle nettement plus précis de la suralimentation dans un souci de réduction de la consommation.

Raffinement et performances

Du fait de son meilleur rendement, ce V6 est à même de produire une puissance spécifique de 126 ch par litre. Couplé au moteur électrique qui rehausse encore ses performances, il revendique des prestations réellement impressionnantes – le 0 à 100 km/h en 4,4 secondes, une vitesse maximale limitée électroniquement à 300 km/h et un temps de reprise entre 80 et 120 km/h de seulement 2,1 secondes. Les avantages du système hybride ne se limitent pas à ses performances sportives. Il permet en outre de ramener les rejets de CO2 à 165 g/km et la consommation en cycle combiné à 6,9 l/100 km.

Soucieux de conférer à ce groupe propulseur toute la puissance et le raffinement qui font depuis toujours la notoriété des modèles de la marque, les concepteurs de ce V6 l’ont doté d’un système breveté de masses d’équilibrage à rotation indépendante positionnées à l’avant et à l’arrière du moteur. Tous ceux qui ont déjà eu l’occasion d’apprécier la puissance et la souplesse du V8 verront que ce V6 n’a rien à lui envier en termes de puissance disponible et de raffinement. Bien évidemment, il se distingue par une sonorité aussi exclusive qu’envoûtante, tout en offrant des niveaux de consommation et d’émissions optimisés conformes aux normes SULEV 30 et EURO VI.

DESIGN

« La conception de cette voiture repose sur des principes fondamentaux. Elle se veut une évolution de la philosophie de design appliquée aux Jaguar du passé tout en préfigurant les futurs modèles de la marque qui se distingueront autant par leur esthétique que par leur caractère résolument innovant. Pureté des lignes et des intentions : une définition qui sied parfaitement à la marque Jaguar. » Ian Callum, Directeur du Design, Jaguar Cars

Si le design des modèles Jaguar pouvait se résumer à un seul terme, ce serait : éblouissant. Le C-X16 ne fait pas exception à la règle. Il reprend les caractéristiques classiques d’une voiture de sport biplace pour les rendre conformes aux standards de la marque.

Dans sa forme la plus basique, le style d’une voiture de sport se définit par la relation existant entre sa mécanique et sa carrosserie. Jaguar a toujours eu pour objectif de lier le plus étroitement possible la forme à la fonction afin de conférer à ses modèles des lignes tendues et athlétiques dignes d’une authentique Jaguar. Arborant une livrée bronze foncé, le C-X16 exploite le moindre de ses espaces, mouvements ou surfaces, chacune de ses lignes étant conçue pour servir sa finalité première en formant un tout qui se veut bien plus que la somme de ses parties constitutives.

Pureté des lignes

Avec le C-X16, le célèbre langage stylistique de Jaguar – qui lui a valu nombre de distinctions – subit une nouvelle évolution. D’une étonnante simplicité, il se définit essentiellement par trois « lignes maîtresses » : la ligne d’embouti des ailes avant, les épaulements arrière qui enveloppent littéralement la poupe et la ligne de toit résolument étirée.

« Cette voiture brille avant tout par sa prestance. Il s’agit fondamentalement d’une voiture taillée pour la route qui a su intégrer chacun des codes du design. Nous avons étiré ces trois lignes maîtresses au maximum vers l’arrière en vue de créer une tension dynamique. Cette voiture dégage une impression de puissance latente et semble détenir le pouvoir d’entrer instantanément en action. » Ian Callum, Directeur du Design, Jaguar Cars

Le C-X16 applique également les nouveaux codes stylistiques définis par Jaguar, comme en témoigne sa superbe calandre trapézoïdale aux arrondis subtils. Cette calandre – qui s’inspire de celle du concept C-X75 et rappelle par certains aspects celle des actuels modèles XF et XJ – constitue le point focal de la face avant de cette voiture, permettant ainsi aux usagers de la route de la reconnaître instantanément dans leur rétroviseur.

Une allure éminemment athlétique

Avec ses formes athlétiques, le capot moteur enveloppant est délimité de part et d’autre par deux lignes d’embouti marquées remontant le long des bords supérieurs des ailes avant. Ces lignes prennent naissance au niveau des lamelles de séparation des prises d’air flanquées de part et d’autre de la calandre puis viennent se fondre dans la ligne d’épaulement courant le long des portes. L’importance de cette ligne d’aile avant est soulignée par la forme angulaire des projecteurs, qui épousent le profil ascendant de l’aile en attirant irrésistiblement le regard vers le haut et en l’incitant à suivre les contours du véhicule plutôt qu’à les balayer transversalement.

Les prises d’air horizontales des ailes avant, à l’instar de celles du capot moteur, arborent une finition en fibres de carbone.

Le rôle-clé joué par la ligne d’aile avant est repris par une autre ligne d’embouti finement ciselée qui forme une double courbe en forme de « bouteille de coca », s’évasant vers l’extérieur et vers le haut depuis la ligne de ceinture de caisse afin d’inclure les épaulements musculeux emblématiques de toute Jaguar. Cette ligne maîtresse plonge ensuite, sans la moindre interruption, vers l’arrière de la voiture en en suivant les contours afin de donner naissance à la poupe, laquelle s’apparente au bord d’attaque d’une aile d’avion profilée.

Les feux arrière enveloppants reprennent le thème défini avec le C-X75 en mordant sur les flancs de la voiture, juste en dessous de la ligne d’embouti de la poupe, afin de mettre en valeur la largeur imposante  de la voie arrière et, à l’instar de la calandre, permettent d’identifier instantanément ce concept comme une voiture de sport Jaguar.

Simplicité aérodynamique

Afin de conserver le caractère résolument musculeux des lignes d’ensemble de la voiture et la parfaite fluidité de ses flancs, les poignées de portes sont montées en affleurement avec la carrosserie. Des capteurs tactiles intégrés aux poignées commandent l’activation de moteurs électriques silencieux qui déploient les poignées en aluminium pour les présenter au conducteur et au passager.

Le même souci de simplicité a présidé à la conception de l’aérodynamique du C-X16 qui est dépourvu de tout aileron ou becquet superflu. La force d’appui est fournie par un déflecteur des plus discrets monté à l’avant, un diffuseur arrière à effet Venturi et les bas de caisse conçus pour canaliser l’air en douceur le long des flancs de la voiture, tous ces éléments bénéficiant d’une finition en fibres de carbone. La ligne d’embouti prononcée présente au niveau de l’intersection de la courbure du pavillon avec la poupe participe également à l’aérodynamique de la voiture en faisant en sorte que l’air se sépare proprement de la carrosserie à vitesse élevée.

Même à l’arrêt, il se dégage du CX-16 une personnalité affirmée et une réelle sensation de puissance qu’il doit principalement à son assise impressionnante qui optimise la relation entre la carrosserie et les jantes en alliage de 21 pouces qui sont rejetées aux quatre angles de la voiture et incrustées de fibres de carbone.

INTERIEUR

Le caractère résolument exclusif du design extérieur du C-X16 se prolonge à l’intérieur, où le conducteur et le passager sont accueillis dans un habitacle habillé d’un rouge absolument sublime et des matériaux les plus nobles : cuir, suédine, aluminium usiné anodisé, fibre de carbone et chrome noir.

Intérieur rouge vermillon

Ce concept est clairement centré autour du conducteur et met en avant sa configuration « Un plus Un » en offrant un espace placé sous le signe du confort et du luxe absolu. Le pouvoir de séduction du C-X16 est encore rehaussé par le choix du coloris intérieur : un rouge vermillon d’une rare intensité qui illumine l’ensemble de l’habitacle.

Un agencement intérieur inspiré de l’univers aéronautique

Plusieurs éléments de l’agencement intérieur du C-X16 se distinguent par leur ergonomie d’inspiration aéronautique, à l’instar du levier de sélecteur de type « joystick » et des rangées de commutateurs à bascule qui font également référence à certaines Jaguar de course de légende. Dans un même souci d’ergonomie, la planche de bord enveloppe littéralement le conducteur afin de lui conférer la meilleure visibilité possible vers l’avant, et lui permettre de positionner la voiture avec une extrême précision dans les virages, aidé en cela par les lignes d’embouti prononcées des ailes avant.

En conférant à la partie supérieure de la planche de bord un style volontairement dépouillé, les concepteurs de la marque ont pu y implanter un système de ventilation intelligent. Piloté par des algorithmes complexes intégrés dans le système de climatisation d’avant-garde de la voiture, ce double système de ventilation – rappelant les entrées d’air de l’avion de combat Typhoon – se déploient depuis la planche de bord pour diffuser un intense flux d’air chaud ou froid (selon le cas) afin de modifier rapidement la température de l’habitacle, puis s’escamotent discrètement dès que le niveau de température souhaité est atteint.

A l’instar des poignées de portes extérieures qui restent dissimulées tant qu’elles ne sont pas activées, les concepteurs de la marque ont souhaité, dans un souci de clarté et d’ergonomie, que certains éléments de l’habitacle restent invisibles tant qu’ils ne sont pas sollicités. En appuyant sur le bouton de démarrage, le conducteur lance une séquence de démarrage qui s’apparente à celle d’un avion et qui a pour effet d’activer les écrans jusqu’alors dissimulés qui s’allument en cascade au niveau de la console centrale. Le conducteur voit tout d’abord apparaître devant ses yeux ce qui s’apparente à un écran TFT et qui se révèle être en fait un élégant tableau de bord à double cadran – caractéristique emblématique des voitures de course Jaguar – dissimulé derrière un verre teinté.

Panneau de commandes à double fonction

Leader incontesté de la technologie des écrans tactiles, Jaguar a doté son C-X16 de la nouvelle génération de ce type d’écran, ajoutant de part et d’autre de l’affichage central deux rangées de touches « Home » (accueil) offrant des raccourcis pour accéder aux fonctions des menus principaux. D’autres commandes de l’habitacle s’inspirent directement d’appareils tels que les smartphones et les tablettes électroniques et garantissent une fonctionnalité multimodale.

Les commandes de chauffage rotatives sont réalisées en aluminium usiné et anodisées en bronze foncé. Elles font donc appel à des matériaux traditionnels sauf en leur centre, lequel abrite un écran OLED miniature qui se reconfigure en fonction du mode d’utilisation des commandes. S’il suffit de tourner ces commandes pour régler la température de chaque côté de l’habitacle, une simple pression sur celles-ci permet de modifier leur fonctionnalité. Elles prennent alors en charge la commande des fonctions de chauffage et de refroidissement des sièges.

Le panneau de commandes reçoit un encadrement en fibres de carbone tout en étant rehaussé, à l’instar d’une montre, de chrome noir du plus bel effet. Le levier de sélecteur et le sélecteur de mode dynamique bénéficient quant à eux d’un entourage en aluminium anodisé rouge destiné à mettre en avant leur fonctionnalité.

Connectivité

L’accoudoir de la console centrale abrite le système « Connect and View » de Jaguar. Développé en collaboration avec Blackberry™, ce système permet de connecter la plupart des smartphones du marché dans le casier en aluminium usiné implanté entre les sièges avant, l’écran tactile central se reconfigurant alors pour simuler l’affichage du téléphone concerné. Ce système communiquera avec la majorité des fonctions du smartphone. Ainsi, il signalera au conducteur ses rendez-vous, lui fournira des instructions de navigation, lira ses courriels et ses messages et bien évidemment lui permettra de passer et de recevoir des appels.

Conception en fibres de carbone

Réalisés en matériaux composites allégés, les sièges Compétition du C-X16, à la fois enveloppants et garants d’un parfait maintien, ont été pourvus d’un réglage manuel dans un souci de gain de poids. Leurs dossiers sont renforcés en leur centre par une structure centrale en fibres de carbone.

Les propriétés structurelles de la fibre de carbone sont également exploitées dans une barre de renfort qui court depuis la console centrale implantée entre les sièges puis se divise en deux, avant de venir se fixer sur les tourelles de suspension arrière afin de garantir une meilleure rigidité. La fibre de carbone est également présente au niveau de la console centrale, laquelle est flanquée de la poignée de maintien ergonomique du passager qui s’étend de manière organique depuis la planche de bord jusqu’au tunnel de transmission. Le plancher reçoit une finition en aluminium et en cuir noir Poltrona, subtilement matelassé à la main et arborant un motif hexagonal rappelant le logo historique de Jaguar – ce même motif ornant également le ciel de pavillon en suédine.

Nichée discrètement derrière les sièges avant, se trouvent le bloc de batteries lithium-ion et l’onduleur qui fournissent l’énergie nécessaire au système de propulsion hybride. Positionnés à cet endroit pour une meilleure répartition du poids, ils sont dissimulés sous un couvercle en aluminium usiné dans la masse et intègrent des dissipateurs thermiques.

JAGUAR C-X16  SPECIFICATIONS TECHNIQUES*

MOTEUR

CYLINDREE (litres)

3.0

Cylindrée (cc)

2995

Cylindres

6

Soupapes par cylindre

4

Compresseur

Double  rotor, refroidisseur

Puissance maxi (PS)

380

Puissance maxi (kW)

280

Couple maxi  (lb ft)

332

Couple maxi  (Nm)

450

Puissance par litre

126

Transmis

8 vitesses avec moteur électrique  intégré


PROPULSEUR AUXILIAIRE HAUTE PERFORMANCE

Tension du système (V)

300

Puissance  (kW)

70

Equivalence en chevaux

95

Couple (Nm)

235

Couple  (lb ft)

173

Batterie au lithium -ion

300V  / 1.6kWh


PERFORMANCE

0-62mph / 100km/h (secs)

4.4

Vitesse maxi (km/h)

186 (limitée)

Vitesse maxi  (mph)

300 (limitée)

50-75mph / 80-120km/h (secs) *

2.1


CONSOMMATION ET  EMISSIONS

Cycle  mixte (UK gallon)

41

Emission de  CO2 (g/km)

165


DIMENSIONS

Longueur  (mm)

4445

Empattement (mm)

2622

Hauteur  (mm)

2048

Largeur  (mm)

1323

Poids  (kg)

Mapauto votre concessionnaire Jaguar.

Suivez-nous

On est connectés!

L'Application pour votre Smartphone

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×