La 15ème édition des voiles de Saint-Tropez du 29 septembre au 6 octobre 2013

Du 28 septembre au 6 octobre, la grande fête automnale du yachting international battra de nouveau son plein à Saint-Tropez et aux quatre coins du golfe. Fête à terre, célébration sportive sur mer, la recette éprouvée du succès des Voiles de Saint-Tropez provoque cette année encore l’impatience de milliers de marins, d’amoureux des belles voiles et d’hommes de presse et d’images. Plus de 300 voiliers tant Modernes que Classiques seront les rois de la fête, admirés sous voiles dans l’écrin enchanteur du golfe, et starifiés à quai chaque soir après les joutes.

Plateau sans égal, village toujours plus convivial, Saint-Tropez en fête… les quelques 150 bénévoles de l’organisation au service du yachting n’attendent plus que le 28 septembre, date du début du contrôle des inscriptions pour donner officiellement le coup d’envoi de cette quinzième édition.

les-voiles-de-saint-tropez-201301

Nouveau venu chez les Modernes, Nomad IV, un 100 pieds signé Finot Conq

Aux côtés des Wally, qui sont toujours les vedettes incontestés des Voiles, une impressionnante flotte de Superyachts, Megayachts et racers de la dernière génération participent également aux régates. Après trois années de travail, le superyacht Nomad IV a tiré ses premiers bords cet été et sera l’une des nombreuses attractions des Voiles de Saint-Tropez chez les Modernes. Entièrement construit en carbone nomex, Nomade IV se distingue par un design élancé, bas sur l’eau, avec une carène à bouchain. Très similaire aux Wally Cento, Magic Carpet 3 par exemple, Nomade IV affiche un déplacement de 51 tonnes pour une longueur hors tout de 30,5 mètres, un tirant d’air de 46 mètres et un bau de 8,30 mètres. Le bateau a été construit en Italie, chez Maxi Dolphin à Erbusco près de Bergame. Le design intérieur de ce yacht, signé Pierre Frutschi se veut minimaliste, l’aménagement de Pierre Forgia, du cabinet d’rchitecture Finot-Conq, se proposant d’être confortable pour 12 passagers, en plus de l’équipage. La “garde robe” du bateau a été conçue et réalisée par North. La Grand Voile de 41 mètres de haut, et pesant 250 kg, serait “l’une de plus grosses voile produite par le site North de Minden dans le Nevada.

les-voiles-de-saint-tropez-201303 les-voiles-de-saint-tropez-201304

Les perles des Voiles

On vient aux Voiles pour le gigantisme, la démesure, le déploiement tout en élégance de grosses unités tant Modernes que Classiques. Mais dans l’ombre des géants, rivalisant de finesse, de fluidité, d’exquise simplicité nautiques, naviguent en baie de Saint-Tropez, le fleuron, la crème de plus d’un siècle de génie naval, dédié à « la belle plaisance », celle qui conjugue sport et beauté. Cinq voiliers classiques entrant dans cette « race » de voiliers septa et octogénaires, gréés tantôt en cotre aurique, tantôt bermudien, feront cette année leurs débuts aux Voiles de Saint-Tropez. Ils portent les signatures symboles d’excellence dans la combinaison rare et magique de l’esthétisme et de la performance des Alden, Herreshoff, Stephens et Paine. Sonny, le sloop Bermudien, (Olin Stephens 1935), Bounty, le ketch Bermudien (Herreshoff 1936), Blazing Star, le yawl bermudien (Alden 1928), et la goélette Bermudienne Belle Lurette (Alden 1927) sont des Stars parmi les Stars, ayant raflé au prime de leurs jeunesses tous les trophées mis en jeu des deux côtés de l’Atlantique, quand régater était encore un acte esthétique de bien vivre la mer.

les-voiles-de-saint-tropez-201305 les-voiles-de-saint-tropez-201306

Leonore est… Cotton Blossom II

Familier des Voiles depuis quelques années et son arrivée sur la Riviera, le splendide sloop Bermudien Cotton Blossom II a, à maintes reprises, fait sensation dans le golfe, par la qualité de sa restauration, et par ses performances nautiques entre les mains expertes de son propriétaire, le vainqueur de la Coupe de l’America Dennis Conner. Cotton Blossom II  est un plan Johan Anker de 1924 , restauré avec une passion et une minutie qui lui ont valu toutes les louanges Outre-Atlantique. Construit aux chantiers navals de Jensen près d’Oslo en 1924, ce sloop Bermudien a connu tous les succès dans les années trente. Dennis Conner naviga à son bord pour la première fois en 1963 et en fit l’acquisition en 2003. Sa restauration menée avec un souci de la perfection dans les moindres détails est un modèle du genre. Cotton Blossom II est un Class Q, jauge qui connut son apogée dans les années 30 avec une quinzaine d’unités. Moins connues sont ses multiples changements de patronyme. Le voilier est en effet né sous le nom de Leonore. Il porta successivement, et au gré de ses changements de propriétaires, les noms de : Leonore (1925-1931), Paloma 1(931-1933), Cotton Blossom II (1933-1941), Scimitar (1941-1949), Cotton Blossom II (1941- à nos jours…)

les-voiles-de-saint-tropez-201307  les-voiles-de-saint-tropez-201309 les-voiles-de-saint-tropez-201311 les-voiles-de-saint-tropez-201312
Pour plus d’informations, rendez-vous sur : les voiles de Saint-Tropez.

Mapauto, votre concessionnaire Jaguar – Land Rover sur la Côte d’Azur.

Suivez-nous

On est connectés!

L'Application pour votre Smartphone

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×